Une rentrée mouvementée

Les  services départementaux de l’éducation nationale, avaient décidé la fermeture de la 5 ème classe de l’école de Conilhac Corbières pour la rentrée 2016 suite à la prévision des effectifs pour la rentrée 2016/2017.

Les parents, les élus et les enseignantes s’étaient tous mobilisés en cette fin d’année scolaire 2015/2016, afin de montrer leur attachement à la qualité d’enseignement et au vivre ensemble à l’école, et leur souhait de maintien de la répartition des élèves et des niveaux.

En effet, la fermeture de la classe a entraîné de nombreuses difficultés, à cause d’une surcharge inacceptable dans les classes. Quatre classes en ce début de rentrée, des triples niveaux comme par exemple la classe
GS/CP/CE1 composée de 30 élèves.
Le mécontentement des parents n’a pas tardé à se faire sentir.

Les services de l’inspection académique, représentée par Madame l’inspectrice de la circonscription de Lézignan Corbières, Catherine Laperouse, nouvellement nommée sur le poste, ont eu force de constater que les effectifs de rentrée étaient en hausse, comme dans les prévisions annoncées quelques mois auparavant par les services de la commune qui avait anticipé et défendu cette augmentation.

116 élèves inscrits permettent désormais l’ouverture de la 5 ème classe.

Il va falloir revoir maintenant la répartition :

Les élèves qui ont fait leur rentrée ce jeudi 1er septembre, qui ont pris place dans les classes, qui ont rencontré leur enseignante, vont devoir pour beaucoup désormais changer de classe et d’enseignante au vu de la nouvelle répartition à cinq.
Un bouleversement dont ils se seraient passés en ce début d’année, déjà particulièrement stressant pour les enfants.

Dès lundi matin, en effet, la classe sera réaménagée grâce au mobilier qui depuis de nombreuses années la meublait et qui avait été réparti dans les autres salles. Les services techniques de la mairie se chargeront avec les enseignantes de ce nouveau déménagement.

La nomination de l’enseignant :

A ce jour, tous espèrent que la nomination de l’enseignant ou de l’enseignante qui viendra nouvellement à Conilhac sera rapidement
effectuée. Il serait encore regrettable d’avoir un remplaçant en attendant, ce qui porterait à trois, le changement d’enseignant en
quelques jours pour certains enfants… La dotation des postes dans le département n’étant pas en berne.

Yee-haw 100%

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.