Poules et compagnie.Vers une gestion éco-citoyenne communale.

C’est aujourd’hui, chez Jeannette et Dédou Miranda, que les premières poules, offertes par la commune sont arrivées à Conilhac.

Dans le cadre de sa politique de gestion écologique des déchets, la municipalité, a mis en place, en autre, une distribution de poules, pour les particuliers, afin de limiter les déchets ménagers. Plusieurs conditions doivent être requises, comme par exemple, et en premier lieu, la mise en place d’un poulailler pour accueillir les gallinacés.

L’équipe municipale, avait souhaité, déjà depuis plusieurs années, et depuis quelques mois, de façon plus ciblée, agir pour une gestion éco-citoyenne des déchets.

Après la mise en place du tri-sélectif, d’un composteur itinérant (COVALDEM), de la possibilité d’acquérir un composteur individuel (avec la CCRLCM), une autre solution pouvait elle aussi voir le jour. Et quoi de plus naturel et bio, que les poules, qui sont omnivores, et qui par définition se nourrissent de TOUS les déchets alimentaires ?

Réduire le volume des déchets est une préoccupation de tous les instants, car à l’heure actuelle, cela représente un coût important, pour les communes, et donc pour le contribuable, mais ce n’est finalement pas qu’une question de maîtrise financière.

Ces dépenses peuvent être réduites par le tri fait en amont par les particuliers. Trier ses déchets, aujourd’hui, n’est plus seulement une préoccupation d’écologie-politique, c’est un devoir citoyen. La transition écologique, vers un nouveau modèle économique et social, doit changer notre façon de consommer, de produire, de travailler, pour assurer les grands changements environnementaux et la sauvegarde de l’Humanité.

Le respect de l’environnement et de la bio-diversité, de la nature et de l’être humain, ne devrait pas être une option, mais une prise de conscience aiguë.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.